Produits cosmétiques

Sommaire

L’usage de produits cosmétiques, une pratique commune et extrêmement répandue. Sur le marché, il en existe toute une panoplie, déclinée sous différentes formes (crèmes, savons, baume, shampoing, etc.). Certains sont dits « bio » ou « naturels ». Mais que se cache-t-il derrière ces appellations et que contiennent réellement ces produits ? Soucieux de mettre en garde contre leur utilisation et leur composition, certains organismes ont développé des labels et certifications. Qu’est-ce qu’un produit de beauté ? Quels sont les cosmétiques à privilégier ? Comment reconnaitre un produit bio ? Les réponses dans cet article.

Définition d'un produit cosmétique

Commune à l'ensemble des États membres de l'Union européenne, la définition du produit cosmétique est inscrite dans le Code de la santé publique (article L. 5131-1) :

« Un produit cosmétique est une substance ou préparation destinée à être mise en contact avec les diverses parties superficielles du corps humain, telles que la peau, les cheveux, les ongles, les lèvres ou les dents, en vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, de les parfumer, d'en modifier l'aspect, de les protéger, de les maintenir en bon état ou d'en corriger les odeurs. »

Différents types de cosmétiques

Il existe plusieurs grandes catégories de produits cosmétiques, qui se subdivisent elles-mêmes en plusieurs sous-catégories, notamment :

  • les produits d'hygiène et de toilette : ils servent à maintenir en bon état votre visage et votre corps. On y retrouve les démaquillants, les produits pour le nettoyage de la peau tels que le savon, le gel de douche, les déodorants, la mousse pour le rasage, etc ;
  • les produits de soins esthétiques : gommages du visage et du corps, masques, crèmes de soin du visage, le baume à lèvres et les sérums pour le soin du visage ;
  • les produits solaires : autobronzants, crème de protection solaire, etc. ;
  • les produits pour la beauté des mains et des pieds : vernis, dissolvants et autres produits traitants ;
  • les produits pour l'épilation : cire, crèmes dépilatoires, etc. ;
  • l'ensemble des produits de maquillage : poudres, fonds de teint, rouge à lèvres, etc. ;
  • les produits d'entretien capillaires : shampoings, après-shampoings, masques, produits de coloration des cheveux, etc. ;
  • les parfums : en France, les parfums font partie des cosmétiques les plus consommés.

Composition des produits cosmétiques

Outre les parfums, la plupart des produits cosmétiques entrent dans la catégorie des émulsions : un mélange d'eau et d'huile, grâce à la présence de tensioactifs. Ils se composent donc, par ordre d'importance :

  • d'une phase hydrophile : essentiellement de l'eau, de la glycérine, etc. ;
  • d'une phase lipophile : des huiles végétales (huile d’olive, d’amande douce, de jojoba, etc.), des huiles minérales, des silicones, etc. ;
  • des tensioactifs : ce sont des molécules qui servent de lien entre les huiles et l’eau des émulsions, et qui ont des propriétés moussantes, antiseptiques, détergentes, etc. ;
  • des ingrédients actifs : des substances d'origine naturelle ou synthétique choisies pour leur action (hydratant, nourrissant, illuminateur, etc.) sur les différents types de peau (peaux sensibles, matures, sèches, grasses et mixtes) et les problèmes cutanés ;
  • des additifs :
    • des conservateurs : parabens, éthanol, acide sorbique ;
    • des antioxydants qui empêchent le rancissement des produits : Vitamines E et C (d'origine naturelle), BHT et BHA (d'origine synthétique) ;
    • des colorants naturels ou synthétiques. Ces derniers sont regroupés et catalogués dans le Color Index (CI + 5 chiffres).

Tous les soins de beauté s’obtiennent à partir de cette formule de base. La différence entre les produits se situe au niveau de la famille d’ingrédients qu’ils contiennent et du type de peau pour lequel ils sont conçus.

Quels sont les différents types d’ingrédients utilisés en cosmétique ?

Il existe 3 familles d’ingrédients couramment utilisés dans les produits de beauté et d’hygiène :

  • les actifs naturels ;
  • les actifs d’origine naturelle ;
  • les actifs issus de synthèse.

Les ingrédients naturels sont les actifs les plus prisés dans le domaine de la cosmétologie, car ils sont intégrés dans les soins sans aucune modification. Cette famille regroupe tous les actifs d’origine végétale, animale ou minérale. Ils peuvent être utilisés sous leur forme brute ou transformée (comme le passage de l’olive en huile végétale).

Les actifs d’origine naturelle sont plutôt obtenus après transformation chimique d’un ingrédient naturel. Par exemple, la cire de soja est produite à partir du soja, mais n’est pas directement extraite de ce produit végétal.

Enfin, les ingrédients de synthèse sont issus de la pétrochimie. Il s’agit d’actifs produits à base d’hydrocarbures. Longtemps utilisés dans le domaine de la cosmétique, ils sont de plus en plus décriés en raison de leur impact sur la santé et l’environnement. Beaucoup de consommateurs rejettent désormais les shampoings, les crèmes, les savons, le maquillage ou tout autre produit de beauté formulés uniquement avec ces ingrédients.

Désormais, les marques spécialisées dans le soin de la peau privilégient les actifs naturels (ou d’origine naturelle) et réduisent la part d’ingrédients chimiques dans leurs produits. D’ailleurs, certaines marques proposent uniquement des cosmétiques naturels, c’est-à-dire qui contiennent au moins 95% d’ingrédients bio.

Bon à savoir : Cosmétiques pour la peau, soin de visage, shampoing, huile ou crèmes : les prix de ces produits de beauté, bio ou non bio, varient d’une enseigne à l’autre. N’hésitez pas à comparer pour gagner des euros !

Cosmétique : quels ingrédients actifs pour quels types de peau ?

Les ingrédients actifs bio ne sont pas uniquement sélectionnés selon leur origine. Les formules sont d’abord développées en fonction de l’action que le produit bio doit avoir que les. Dans les crèmes ou sérums anti-âge par exemple, vous retrouvez de l’acide folique, de l’acide salicylique ou du rétinol. Pour soigner votre peau, l’hydrater et la nourrir intensément, vous devez sélectionner une crème contenant des actifs bio et adaptés tels que le beurre de karité, l’huile d’argousier, etc.

Le choix des cosmétiques ne dépend pas uniquement de l’état de votre peau, mais aussi de la partie à traiter. Les produits bio destinés au visage, tels que ceux de la marque Clarins, contiennent généralement des ingrédients doux et adaptés, car la peau du visage est plus fine et fragile que celle du reste du corps.

Comparatif des ingrédients actifs pour les différents types de peau
INGRÉDIENTS ACTIFS ACTION PEAU
  • RÉTINOL (vitamine A)
  • COLLAGÈNE
  • THÉ VERT
  • GELÉE ROYALE
Anti-âge. Mature ou en prévention sur tous types de peau.
  • GLYCÉROL
  • SORBITOL
  • ACIDE HYALURONIQUE
  • ALOÈS VERA
Hydratant. Peau normale / Déshydratée.
  • ALLANTOÏNE
  • CAMOMILLE
  • BLEUET
  • AZULÈNE
Apaisant. Peau sensible.
  • ZINC
  • ARGILES
  • KAOLIN
  • ORTIES BLANCHES
Séborégulateur. Peau grasse / Mixte.
  • BEURRE DE KARITÉ
  • HUILE DE BOURRACHE
  • AMANDE DOUCE
Nourrissant. Peau sèche.

Substances à éviter en cosmétique

Les fabricants de produits cosmétiques ont l'obligation d'étiqueter la liste complète des ingrédients par ordre décroissant de concentration sur leurs emballages. Pourtant, il est souvent difficile de s'y retrouver. Voici une liste non exhaustive des substances à éviter :

  • « Sodium palmate » : il s'agit de l'huile de palme, à éviter en raison de son impact désastreux sur l'environnement.
  • « Paraffin » et « Petrolatum » : la paraffine et la vaseline sont des hydrocarbures minéraux issus de la distillation du pétrole.
  • « Dimethicone » ou « Methicone » : des silicones entièrement synthétiques, produits à partir de silicium.
  • « Paraben » : ce conservateur a été reconnu perturbateur endocrinien et allergisant, mais attention, il est souvent remplacé par le « Methylisothiazolinone » (MIT), encore plus néfaste pour la peau et la santé.
  • « PolyEthylene Glycol » : ce sont tous les PEG, très polluants à la production et potentiellement cancérigènes.
  • « Sodium Laureth Sulfate » et « Sodium Lauryl Sulfate » : tensioactifs moussants très utilisés dans les shampoings et gels douches, qui provoquent des démangeaisons, irritations sur les peaux, et sont très allergènes.

Pour vous assurer que vos soins ne contiennent pas ces substances, analysez la liste des ingrédients sur l’étiquette. En général, cette liste est aussi disponible sur le site officiel des marques. Comme cette liste est établie selon les concentrations en ordre décroissant, cela signifie que les premiers produits à y figurer sont ceux dont les proportions sont les plus élevées. En général, l’eau se trouve le plus souvent en tête de liste.

Prenez toujours le temps d’analyser cette liste, notamment lorsque vous achetez du maquillage, une crème ou un sérum hydratant pour le visage. Privilégiez les soins naturels qui apporteront les éléments dont la peau de votre visage a besoin.

Bon à savoir : depuis le 1er juillet 2019, les allégations publicitaires des produits cosmétiques doivent respecter le règlement (UE) n° 655/2013 repris dans les recommandations de l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité.

Ces pros peuvent vous aider